Friday 3. July 2020
Communiqués de presse actuels
Webnews, 03/06/2020

 

Futur partenariat oriental :

La COMECE soutient une approche centrée sur les personnes

 

Dans la perspective du sommet du partenariat oriental de juin 2020, l'UE a présenté une nouvelle série d'objectifs stratégiques à long terme pour les relations avec ses six voisins orientaux. La COMECE salue le fait que cette nouvelle proposition donne la priorité à la résilience centrée sur l'être humain.

 

Le cadre actuel du Partenariat Oriental expirant à la fin de 2020, la Commission européenne et le Service européen pour l'Action Extérieure ont récemment proposé d'axer les futurs résultats du Partenariat sur cinq grandes priorités concernant les économies durables, la bonne gouvernance, le climat, la numérisation et les sociétés inclusives.

 

La COMECE se félicite de l'objectif politique global proposé pour le nouveau cadre, à savoir favoriser la résilience, en particulier des jeunes et des personnes en situation de vulnérabilité accrue, comme les migrants et les réfugiés.

 

Plusieurs des recommandations de la COMECE à la consultation publique sur le futur partenariat oriental ont été reflétées dans la proposition de l'UE, y compris le renforcement de la connectivité entre les zones rurales et urbaines, ainsi que la promotion du dialogue participatif et de la coopération, afin de permettre un environnement démocratique favorable, et de créer les conditions pour la justice et le respect de l'État de droit.

 

Les dispositions spécifiques sur la transition écologique et la sécurité énergétique sont également à saluer, de même que la proposition d’une « nouvelle donne pour la jeunesse » qui prévoit des actions en faveur de l'autonomisation socio-économique des jeunes.  

 

Si le document de l'UE encourage l'engagement avec les acteurs religieux en tant que « leaders d'opinion » importants, il ne fait pas de références spécifiques au dialogue interreligieux et à l'héritage religieux en ce qui concerne les initiatives visant à favoriser l'harmonie sociale et l'esprit de rencontre.

 

En vue des futurs objectifs stratégiques du Partenariat oriental qui devraient être approuvés lors du prochain sommet en juin 2020, la COMECE recommande de mettre davantage l'accent sur la paix et la réconciliation dans le contexte des conflits prolongés qui touchent les citoyens, les familles et les communautés dans toute la région du partenariat oriental.

 

En outre, la COMECE partage la préoccupation des évêques catholiques ukrainiens concernant la pratique regrettable de la "maternité de substitution autorisée par la législation ukrainienne actuelle".

 

En 2015, la COMECE a lancé un appel à « prévenir l'exploitation reproductive par la maternité de substitution, le trafic d'organes humains et d'éléments du corps humain par une application stricte du principe juridique général de non-commercialisation du corps humain et de ses parties, et du principe d'interdiction du gain financier utilisant le corps humain et ses parties. »

 

Par sa résolution de mai 2016, le Parlement européen a invité l'UE « à prêter attention aux nouvelles formes de traite et d'exploitation des êtres humains, y compris l'exploitation des fonctions reproductives et la traite des nouveau-nés ».

 

Dans le contexte actuel, la COMECE exhorte l'UE et ses États membres à répondre à ces graves préoccupations en matière de droits de l'homme par le biais d'instruments pertinents, y compris dans le cadre du Partenariat oriental.

 


 

Chargé de communication

Alessandro Di Maio

press@comece.eu

+32 (0) 2 235 05 15

Contact presse:

Alessandro Di Maio

Chargé de communication E-mail Contact Tel. +32 (0) 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/