Wednesday 23. September 2020
Communiqués de presse actuels
Webnews, 11/09/2020

 

Incendie au camp de Moria: la COMECE exhorte à l’action pour protéger les demandeurs d'asile

 

Dans le contexte de la tragédie survenue dans le camp de Moria (Lesvos) le mardi 8 septembre 2020, les évêques de l'Union européenne demandent instamment aux institutions de l'UE et à tous les États membres d'agir plus rapidement et plus fermement pour réussir enfin la réinstallation des demandeurs d'asile des îles grecques. Le Card. Hollerich: "nous devons renforcer la politique d'asile commune de l'UE".

 

TOPSHOT - A migrant stands near tents as a fire burns in the Moria camp on the island of Lesbos on September 9, 2020. - The migrant camp of Moria, on the Greek island of Lesbos, has been partially evacuated after a fire that broke out early on Septem

 

Environ 13 000 personnes, dont des centaines de mineurs non accompagnés, ont fui le camp surpeuplé de Moria, sur l'île grecque de Lesvos, alors que des incendies géants faisaient rage dans la région entre les 8 et 9 septembre 2020.

 

Alors que les autorités grecques et les organisations humanitaires - dont Caritas Europa et la Communauté de St. Egidio - se précipitent pour fournir un hébergement d'urgence et une aide aux demandeurs d'asile sans abri, le Président de la COMECE, S. Em. Card. Jean-Claude Hollerich SJ, réitère son appel à l'UE et à ses États members. Il demande de renforcer la politique d'asile commune de l'UE et reloger équitablement les demandeurs d'asile entre tous les États membres de l'UE dès que possible.

 

"Lorsque j'ai rencontré les réfugiés au camp de Moria - a déclaré le Cardinal en rappelant sa visite de mai 2019 avec une délégation papale - j'ai ressenti un profond désespoir dans le cœur des gens. L'obscurité est venue dans leur cœur [...] et cela est dû à notre inaction".

 

"Ces gens sont venus en Europe pour obtenir de l'aide et nous les avons laissés comme réfugiés dans des camps. C'est une honte pour l'Europe. Ce qui est en feu, ce n'est pas seulement le camp de Moria, mais aussi l'identité de l'Europe. Nous ne pouvons pas revendiquer les racines chrétiennes de l'Europe si nous laissons les gens dans le désespoir", a poursuivi le Président des évêques de l'UE.

 

Dans le contexte de la phase finale du nouveau pacte européen sur la migration et l'asile, qui abordera, entre autres, la question controversée de la répartition des réfugiés entre les États membres de l'UE, l'Église catholique dans l'UE espère que cette tragédie prévisible servira d'avertissement.

 

Au début de cette année, lorsque les premiers cas de Covid-19 ont été détectés dans l'UE, la COMECE a exhorté l'Union Européenne et les décideurs politiques à agir avec responsabilité et solidarité, en particulier avec les plus vulnérables et les nombreux demandeurs d'asile résidant dans des camps très peuplés.

 

Construit avec une capacité de 3 000 résidents, le camp de Moria a accueilli ces dernières années, dans des conditions misérables, entre 13 000 et 20 000 personnes, dont plus de 4000 enfants, femmes enceintes, personnes âgées et handicapées.

 

Media

Discours du Pape François au camp de Moria (2016)

Contact presse:

Alessandro Di Maio

Responsable de Presse et Communication E-mail Contact Tel. +32 (0) 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/