Wednesday 26. January 2022
Communiqués de presse actuels
Webnews, 17/12/2021

 

La COMECE accueille favorablement la réforme de la PAC et encourage l'UE à l'inscrire dans une transition écologique plus large.

 

Le mardi 23 novembre 2021, le Parlement européen a adopté un nouveau cadre législatif sur le financement, la gestion et le suivi de la politique agricole commune (PAC). COMECE : « La réforme devrait être conforme aux exigences du pacte vert européen et s'inscrire dans une transformation fondamentale de l'ensemble de la chaîne alimentaire ».

 

 

Le Parlement européen a fait un grand pas en avant sur la politique agricole commune, en levant un obstacle important pour le nouveau programme agricole pour 2023-2027, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2023.

 

La réforme de la PAC comporte trois points principaux : a) les "éco-régimes", qui prévoient des paiements directs aux agriculteurs qui appliquent des pratiques respectueuses des animaux et de l'environnement ; b) les "conditions sociales", qui exigent le respect de la législation européenne en matière sociale et de travail dans le secteur agricole ; c) et les plans stratégiques nationaux (PSN), qui adaptent l'agriculture aux conditions culturelles et climatiques respectives, tout en respectant les principes du pacte vert européen.

 

L'adoption du nouveau cadre législatif sur la PAC implique que les États membres doivent préparer et soumettre leurs plans stratégiques nationaux à la Commission européenne d’ici fin décembre 2021. En outre, un autre défi provient de la volonté limitée des États membres de mettre en œuvre les principes du pacte vert européen dans leurs politiques agricoles.

 

La COMECE salue l'initiative législative, soulignant la nécessité d' « inscrire la réforme dans une transformation fondamentale de l'ensemble de la chaîne alimentaire et de nos habitudes alimentaires », comme l'encourage l'encyclique Laudato Si' du pape François.

                                                                                                                                   

« Pour réaliser la transition écologique nécessaire, la politique agricole européenne doit créer pour les agriculteurs des conditions qui leur permettent de produire des aliments écologiquement responsables et sains, tout en recevant un revenu stable et décent. Pour cela, cependant, la politique doit leur offrir une perspective à plus long terme », poursuit la COMECE.

 

La COMECE encourage les institutions de l'UE et les États membres « à impliquer toutes les parties prenantes de la chaîne complète - industrie alimentaire, commerce alimentaire, transport et consommateurs - dans la mise en œuvre du nouveau cadre législatif ». En outre, afin de prévenir l'injustice sociale et la surexploitation écologique des écosystèmes existants dans d'autres parties du monde, la COMECE « demande instamment de prendre dûment en considération l'impact mondial de la politique agricole et des modes de consommation européens ».

 

La politique agricole commune est le plus ancien domaine politique communautarisé de l'Union européenne. Elle reçoit environ 34 % du budget de l'UE, ce qui en fait le premier bénéficiaire des fonds européens.

Contact presse:

Alessandro Di Maio

Responsable de Presse et Communication E-mail Contact Tel. +32 (0) 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/