Monday 19. August 2019
Communiqués de presse actuels
Webnews, 01/08/2019

 

La COMECE plaide pour un traitement humain dans le processus de retour des migrants en situation irrégulière

 

Dans le contexte de la réforme de la directive de l'UE sur le retour, la COMECE appelle à dea politiques centrées sur l'être humain, comprenant la protection des droits fondamentaux des migrants irréguliers à tous les stades de leur retour, la mise en œuvre d'alternatives à la détention, le respect absolu du principe de non-discrimination, le principe de non-refoulement et la priorisation du retour volontaire.

 

 

Selon des statistiques récentes, plus d'un tiers des décisions de retour ont été effectivement mises en œuvre en 2017. La refonte proposée de la directive de l'UE sur le retour vise à «accélérer les procédures de retour, à prévenir le risque de fuite et les mouvements secondaires, à accroître le taux de retour et à casser le modèle économique des trafiquants d’êtres humains ».

 

Considérant l’importance du respect de l’état de droit, la COMECE plaide pour le respect du principe fondamental du retour des migrants en situation irrégulière dans le respect de la sécurité et de la dignité, en évitant les expulsions collectives et les "refoulements".

 

Par conséquent, la COMECE exprime la nécessité de prêter une attention particulière aux besoins des personnes les plus vulnérables (victimes de la traite des êtres humains, personnes gravement malades ou handicapées, enfants, femmes enceintes et personnes âgées) et à la sauvegarde de l'unité de la famille dans le processus de retour.

 

Comme l'a déclaré le pape François dans son message de 2018 à l'occasion de la Journée mondiale des migrants et des réfugiés, «la solidarité doit être exprimée de manière concrète à chaque étape de l'expérience migratoire - du départ au voyage, en passant par l'arrivée et le retour».

 

La prochaine Journée mondiale des migrants et des réfugiés sera commémorée le 29 septembre 2019, sous le titre « Ce ne sont pas seulement des migrants », soulignant que les appels fréquents du Pape aux migrants, réfugiés, personnes déplacées et victimes de la traite doivent être compris comme faisant partie intégrante de sa profonde préoccupation pour tous les habitants des périphéries existantes d’aujourd’hui.

Contact presse:

Alessandro Di Maio

Chargé de communication E-mail Contact Tel. +32 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/