mardi 21. août 2018
Liberté religieuse

La COMECE soutient une politique ambitieuse et cohérente en matière de droits de l’homme fondée sur la dignité transcendante de chaque être humain. Tout en embrassant la vision que le droit fondamental et inaliénable à la liberté religieuse est la pierre angulaire de tous les droits humains, la COMECE soutient l'idée que les décideurs et les dirigeants de l'UE doivent accorder une attention particulière à ce droit fondamental, en particulier dans le cadre de ses relations extérieures. Pour promouvoir la liberté religieuse et, plus généralement, la paix, la justice et la liberté, la COMECE est également engagée dans des dialogues œcuméniques, interculturels et interreligieux.

Télécharger notre fiche de travail.

06. août 2018

Les Roms s'engagent pour leur pleine intégration dans les sociétés européennes

Webnews, 06/08/2018

Sept ans après l'adoption par la Commission européenne du cadre européen pour les stratégies nationales d'inclusion des Roms jusqu'en 2020, des statistiques récentes montrent que l'inclusion des Roms dans les sociétés européennes reste un défi qui mérite d'être relevé. La COMECE s'engage à promouvoir leur pleine intégration dans la société, en respectant leur culture dans la diversité et en répondant à leurs besoins spécifiques, notamment l'éducation, l'emploi, le logement, les soins de santé et la citoyenneté.

11. juillet 2018

Nicaragua: la COMECE condamne l’agression contre les leaders religieux

Webnews, 11/07/2018

Après l’attaque menée le 9 juillet contre le Cardinal Leopoldo Brenes (archevêque de Managua), Mgr José Silvio Baez (évêque auxiliaire de Managua), ainsi que contre le Nonce apostolique, représentant personnel du Pape au Nicaragua, la COMECE partage la vive préoccupation exprimée par le Saint Père concernant la situation dans le pays.

05. février 2018

RDC : appel à tous les acteurs pour faire advenir la paix et la démocratie

Webnews, 05/02/2018

Six personnes ont été tuées à Kinshasa le 21 janvier lors de manifestations contre le report des élections et le prolongement du mandat du président Kabila. 57 autres personnes ont été blessées et 111 ont été arrêtées à travers le pays. Selon les Nations Unies (ONU), la plupart des victimes étaient des fidèles catholiques qui manifestaient pacifiquement après avoir assisté aux messes du dimanche.

nous contacter
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Aperçu:
http://www.comece.eu/