Monday 6. December 2021
2006
COMECE Press 05/05/2006

 

Les évêques de la COMECE encouragent les responsables politiques et les citoyens à établir un cadre pour une société juste en Europe

 

 

Le Comité Exécutif de la COMECE a publié aujourd’hui une déclaration en vue de la Journée de l’Europe (9 mai 2006) dans laquelle ils saluent la réflexion sur l’avenir de l’Europe et les éléments positifs du Plan D de la Commission européenne, tout en demandant de renouveler les efforts pour raviver le débat sur l’avenir de l’Europe.

 

 

Tout en saluant les initiatives pour une réflexion sur l’avenir de l’Union Européenne, le Comité Exécutif de la COMECE a souligné que les propositions actuelles de la Commission Européenne ne suffisaient pas à raviver le débat sur l’avenir de l’Europe, et ce particulièrement au vu de l’apparente indifférence de certains citoyens et responsables politiques envers l’Union Européenne. Il demande à ces responsables dans les États membres et dans les institutions européennes de porter leur attention sur les problèmes de l’Europe avec une détermination renouvelée et de mettre en place un cadre possible pour l’Union Européenne facilitant la construction d’une société plus juste.

Dans cette déclaration, les évêques constatent que l’Union Européenne doit placer l’être humain et sa dignité inaliénable au cœur de ses efforts pour construire une société juste. Ils poursuivent en soulignant la nécessité d’une plus grande prise en compte de la Foi chrétienne et des convictions éthiques de nombreuses personnes en Europe, tout en accordant une attention appropriée aux autres croyances et convictions.

Les évêques ont noté que les campagnes de communication à durée limitée ne suffisent pas à gagner la confiance des citoyens européens. C’est pourquoi, il est vital que nos dirigeants mettent sur pied de meilleures structures démocratiques. La réforme des traités existants de l’UE jouerait un rôle majeur pour venir à bout de certains défis importants auxquels l’UE doit faire face, notamment dans le domaine de la politique économique et étrangère. Les évêques sont convaincus que le Traité établissant une Constitution pour l’Europe permettra de mener les réformes nécessaires. Le débat sur l’avenir de l’Europe devrait, par conséquent, se focaliser sur le Traité Constitutionnel, de manière à faciliter sa ratification dans tous les États membres et à établir un cadre politique et juridique uniforme pour l’Union Européenne.

Les évêques ont également mis en exergue que l’Église était prête à apporter sa contribution particulière pour façonner une société juste en Europe. Cependant, c’est aux citoyens et surtout aux responsables politiques qu’incombe la responsabilité de construire cette société. Les évêques encouragent donc tous les citoyens et les responsables politiques à prendre leurs responsabilités et à faire progresser la construction d’une société juste en Europe.

- FIN -

Les membres du Comité Exécutif de la COMECE sont :

  • E. Mgr. Adrianus van Luyn, Evêque de Rotterdam (Pays-Bas), Président
  • E. Mgr. Diarmuid Martin, Archevêque de Dublin (Irlande), Vice-président
  • E. Mgr. Piotr Jarecki, Evêque auxiliaire de Varsovie (Pologne), Vice-président

La COMECE est la Commission des conférences épiscopales catholiques des États membres de l’Union Européenne. Les conférences épiscopales de Bulgarie, Croatie et Roumanie ont un statut d’observateurs.

Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/