Monday 6. December 2021
2008
COMECE Press 09/10/2008

 

Réunion de la Commission « Affaires sociales » de la COMECE :

Les conséquences sociales de la crise financière

 

Les évêques membres de la Commission « Affaires sociales » de la COMECE se sont réunis ces 8-9 octobre à Paris pour leur rencontre annuelle. Leur échange sur le thème « Avenir de la protection sociale et de la politique sociale en Europe » a été marqué par la crise des marchés financiers et ses conséquences pour la politique sociale en Europe.

 

« Il est vrai que les gouvernements de l’Union européenne doivent actuellement tout faire pour terminer la crise de confiance qui ébranle les marchés financiers. La doctrine sociale de l’Eglise connaît depuis longtemps la proposition d’une gouvernance mondiale pour apporter plus de justice, de transparence et de responsabilité dans les marchés financiers mondiaux. C’est maintenant qu’il faut la mettre en œuvre. Il importe également que nos gouvernements et les institutions européennes commencent dorénavant à se soucier du sort de ces citoyens qui - sans en être responsables - devront assumer les conséquences sociales de la crise financière. C’est en ce moment précis que le modèle social européen doit faire ses preuves pour que la crise financière ne se transforme pas en crise politique et sociale», c’est par ces mots que le Président de la Commission « Affaires sociales » de la COMECE, Mgr Reinhard Marx, archevêque de Munich (Allemagne) a conclu la réunion. Par ailleurs, les membres de la Commission ont pris connaissance avec intérêt de la déclaration du Conseil pour les questions familiales et sociales de la Conférence des Evêques de France au sujet de la crise financière.

 

Invitée à présenter la situation actuelle des systèmes de sécurité sociale et des pensions au sein de l’UE, Mme Marie Panayotopoulos-Cassiotou, députée européenne (Grèce), a évoqué l’agenda social et le paquet réconciliation entre vie professionnelle et familiale lancés par la Commission européenne. Elle a cependant regretté que cet agenda ne soit pas à la hauteur des défis actuels de l’Europe comme le déclin démographique et le besoin de réconcilier vie familiale et vie professionnelle.

 

Directeur Général « Emploi, Affaires sociales et Egalité des chances » de la Commission européenne, M. Nikolaus G. van der Pas a inscrit le nouvel agenda social dans une perspective politique. La dimension sociale serait un moyen important pour l’Union européenne de surmonter les réticences de beaucoup de citoyens envers la construction européenne.

 

Dans un deuxième temps, les membres de la Commission « Affaires Sociales » de la COMECE ont échangé sur leurs priorités respectives. Ils ont notamment examiné des idées nouvelles pour promouvoir la pensée sociale de l’Eglise en Europe. Mgr Piotr Jarecki, évêque auxiliaire de Varsovie et vice-Président de la COMECE, a notamment présenté le projet d’une première Conférence sociale Européenne qui se tiendra à Gdansk (Pologne) en octobre 2009.

 

Participaient à cette réunion les évêques et/ou Secrétaires des Commission sociales des Conférences épiscopales d’Allemagne, d’Angleterre & Pays de Galles, d’Autriche, d’Espagne, de France, de Hongrie, d’Irlande, d’Italie, du Luxembourg, de Pologne, de Portugal, de Slovaquie, de Slovénie, ainsi que le Secrétaire général de la COMECE, le Père Piotr Mazurkiewicz.

Contact presse:

Alessandro Di Maio

Responsable de Presse et Communication E-mail Contact Tel. +32 (0) 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/