Wednesday 20. October 2021
2008
COMECE Press 28/11/2008

 

La porte est désormais ouverte à l’accueil dans l’UE de 10 000 réfugiés irakiens particulièrement vulnérables :

Les Etats membres ont désormais toutes les cartes en main pour agir rapidement

 

Le Secrétaire général de la COMECE Piotr Mazurkiewicz se félicite des Conclusions du Conseil adoptées hier concernant l’accueil de réfugiés irakiens. Les Etats membres de l’Union devraient à présent assumer leur responsabilité commune afin d’atteindre l’objectif cité dans les conclusions du Conseil, d’accueillir environ 10 000 réfugiés particulièrement vulnérables au sein de l’UE en 2009. Parallèlement, le Père Mazurkiewicz appelle l’UE et ses Etats membres, dans leurs contacts avec le gouvernement irakien, à constamment soulever la question de la communauté chrétienne, aujourd’hui menacée de disparition, et des autres minorités religieuses,

 

A l’occasion de la réunion du Conseil Justice et affaires intérieures qui s’est tenue à Bruxelles ces 27 et 28 novembre, le Conseil a invité les Etats membres à accueillir des réfugiés irakiens – notamment ceux basés en Syrie et en Jordanie – qui sont en situation particulièrement vulnérable telles que les personnes ayant des besoins médicaux particuliers, traumatisées, torturées, issues des minorités religieuses ou les femmes seules avec une famille à charge. Le Conseil a rappelé que le fonds européen pour les réfugiés permet de soutenir financièrement des actions de réinstallation et que les Etats membres ont jusqu’au 19 décembre 2008 pour faire connaître leurs intentions en vue du calcul de la répartition de l’enveloppe financière pour l’année 2009.

 

Les évêques de la COMECE avaient lancé dès novembre 2007 un appel afin que l’Union européenne et ses Etats membres s’accordent dans les plus brefs délais sur la prise en charge accrue de réfugiés irakiens dans les 2 ans qui viennent et ce au regard de la situation désespérée des réfugiés d’Irak – en particulier les chrétiens, qualifiés d’ « extrêmement vulnérables » par le Haut Commissariat aux réfugiés de l’ONU.

 

Il faut à présent espérer que la réunion de haut niveau que les Pays Bas ont convoquée les 1ers et 2 décembre prochains à La Haye permette enfin aux Etats membres de l’UE d’apporter une réponse concrète et coordonnée à la situation des réfugiés d’Irak.



Contact presse:

Alessandro Di Maio

Responsable de Presse et Communication E-mail Contact Tel. +32 (0) 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/