Wednesday 2. December 2020
Communiqués de presse actuels
Webnews, 17/07/2020

 

Un discours éthique soutenu doit accompagner les discussions sur la réglementation de l'IA

 

Dans sa contribution à la « Consultation sur le Livre Blanc sur l'Intelligence Artificielle - Une approche européenne axée sur l'excellence et la confiance », la COMECE appelle les institutions européennes à adopter une approche de l'Intelligence Artificielle (IA) centrée sur l'être humain afin de promouvoir le bien commun et de servir la vie de tous les êtres humains dans leurs dimensions personnelles et communautaires.

 

 

La contribution de la COMECE, publiée le 14 juin 2020, salue l'intention générale du Livre Blanc d'établir une approche européenne solide de l'intelligence artificielle (IA), profondément ancrée dans la dignité humaine et la protection de la vie privée. Elle souligne que les « données » et les « algorithmes » sont les principaux moteurs de l'Intelligence Artificielle, tandis que les humains déterminent et supervisent les objectifs qu'un système d'IA devrait atteindre.

 

Comme elle le soulignait déjà dans sa contribution d'avril 2017 à la consultation du Parlement européen sur la robotique, la COMECE exprime sa perplexité quant à la création éventuelle d'une nouvelle agence européenne dédiée à l’IA, car « les structures clés actuelles de l'UE assurent un soutien suffisant pour relever les défis de l'IA et de la robotique ».

 

Si l'UE opte pour l'établissement d’un organe de coordination européen spécifique, la COMECE soutient l’affirmation du Livre Blanc selon laquelle « ... la structure de gouvernance devrait garantir une participation maximale des parties prenantes », y compris des Églises, qui ont un statut spécifique en tant que partenaires des institutions de l'UE en vertu de l'article 17 TFUE et qui devraient, par conséquent, être explicitement mentionnées dans ce contexte.

 

Dans sa contribution, la COMECE souligne la nécessité d'établir un discours d'éthique sociale soutenu pour accompagner le débat politique sur la réglementation de l'IA. L'UE devrait mettre en place des outils et des mécanismes pour un tel discours interdisciplinaire dans les structures et programmes existants de l'UE - aussi efficaces et concrets que possible, par exemple à travers le nouveau programme de recherche Horizon Europe ou le Plan Coordonné révisé dans le domaine de l'IA.

 

Le document de la COMECE comprend également des propositions détaillées dans des domaines tels que les droits fondamentaux (responsabilité, sécurité, algorithmes, enfants, protection des données personnelles), l'IA et la durabilité, la lutte contre le blanchiment d'argent et l'IA et la cybersécurité.

 

En février 2019, la COMECE a publié le document de réflexion « Robotisation de la vie : L'éthique face aux nouveaux défis ».

 

En février 2020, la COMECE a participé au workshop international « Le "bon" algorithme ? Intelligence artificielle, éthique, droit et santé » qui s’est tenu au Vatican à l’occasion de la 26ième assemblée générale de l’Académie Pontificale pour la Vie. A cette occasion, S.E. Mgr Vincenzo Paglia, Président de l'Académie Pontificale pour la Vie, a signé le document « Rome Call for AI Ethics » soutenant une approche éthique de l'IA et la promotion d'un sens des responsabilités parmi les organisations, les gouvernements et les institutions afin d'assurer que l'innovation numérique et le progrès technologique servent le génie et la créativité humaine.

 

Media

Téléchargez le document

Contact presse:

Alessandro Di Maio

Responsable de Presse et Communication E-mail Contact Tel. +32 (0) 2 235 05 15
Contact us
19, Square de Meeûs
B-1050 Bruxelles
T + 32(0)2 235 05 10
Display:
http://www.comece.eu/